AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's Go to the Party! [Ron&Eric 83]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alan Humphries

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 33

MessageSujet: Let's Go to the Party! [Ron&Eric 83]   Mar 14 Fév - 10:07

…Miracle, le travail était enfin fini. A l’heure en plus ! Même pas d’heures supplémentaires, c’est que ça commençait à se faire rare. Lâchant un soupir de contentement, Alan regarda son bureau, entièrement vide. Du moins de feuilles. Satisfait, ça il l’était, même s’il n’avait fait que passer sa journée à être assis à un bureau et à remplir des feuilles. Remontant ses lunettes sur son nez il eut un léger sourire avant de se lever. Bien. Qu’est-ce qu’il allait pouvoir faire maintenant ? Une seule solution venait à son esprit : allez voir Eric. Avait-il finit lui aussi ? …Certainement. De toute façon le seul moyen pour le savoir était d’aller voir de ses propres yeux. Il s’était donc rendu au bureau d’Eric.

Il parcouru donc les couloirs de la Dispatch, ne regardant cependant pas réellement très bien où il allait, connaissant le chemin par cœur. Ceci dit, le Faucheur mit plus de temps que d’habitude, étant donné qu’il y avait plus de monde, pour une raison qui lui échappa. Après tout, peut-être que tout le monde ou la plupart avait fini son travail à temps, qui sait ? C’était censé être habituel, mais vu les circonstances actuelles, le taux de mortalité augmentait assez vite, tout comme les heures supplémentaires.

Mais rien ne servait de penser à tout ça pour le moment, il était enfin arrivé à destination. Toquant à la porte, il entra après quelques instants, et sourit une nouvelle fois en voyant la tête de son ancien mentor. Vraiment, il serait temps qu’un jour où l’autre on les mette en binôme pour une mission. Cela faisait combien de temps exactement que ce n’était plus arrivé ? …Beaucoup trop longtemps. Enfin, il n’allait pas se plaindre il arrivait quand même à passer le plus large de son temps libre avec lui. Il lui parla donc durant quelques instants, avant que son ami ne propose d’aller aux fêtes nocturnes.

Pourquoi pas après tout si cela lui faisait plaisir ? Alan acquiesça donc et le suivit jusque-là, ne parlant pas tellement, ou en tout cas moins que d’habitude. Non pas qu’il était de mauvaise humeur, où qu’il avait quelque chose contre le blond, -chose impossible soi dit en passant-, mais il ne se sentait pas au meilleur de sa forme. Qu’est-ce qu’il avait bien pu faire ? …Eh bien, sa mission de l’autre jour. Il n’avait pas réellement forcé, beaucoup moins que certaines fois en tout cas, mais la Démone qu’il avait croisé n’était pas des plus plaisantes.

Franchement, jamais il ne voudrait la recroiser. Peur ? Légèrement. Mais la présence d’Eric le rassurait. Il se sentait beaucoup plus en confiance à ses côtés, bien évidemment ce n’était pas la seule raison pourquoi il allait le voir. Remontant une nouvelle fois ses lunettes sur son nez il porta son attention sur le blond, jusqu’à ce qu’ils arrivent.

Restant aux côtés de l’autre Faucheur, il lança un regard circulaire afin de voir qui exactement qui était présent pour le moment. Bien que cela ne lui importait franchement que très peu. Tant qu’il y avait Eric, c’était tout ce qu’il lui importait. S’il n’était pas là, il ne se serait sans doute pas rendu ici non plus après tout. Plissant légèrement les yeux, il remarqua après quelques instants que quelqu’un se dirigeait droit vers eux. Un autre blond à lunettes. Automatiquement, le petit brun afficha un léger sourire, inutile de se montrer antipathique.

[Je l’avais dit que ce serait pourri C’8 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald Knox

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Let's Go to the Party! [Ron&Eric 83]   Mer 15 Fév - 8:55

Yeaaaah, c'était enfin fini ~

Le calvaire prenait officiellement fin à cette heure précise, heureusement. Ronald regarda sa montre. Bon, comme d'habitude, il n'avait pas terminé de remplir ses papiers ... Pour changer. En fait, en tout et pour tout, il avait dû compléter trois feuilles aujourd'hui. Mais il avait une bonne excuse. Déjà, il était parti sur le terrain, ce qui lui avait pris la matinée et une petite partie de l'après-midi sans pause - franchement, pourquoi les gens ne s'arrêtaient pas de mourir à la pause de midi ? -, il avait eu ensuite dans l'optique de diminuer la pile de feuilles sur son bureau et puis, elle était arrivée, la jolie secrétaire de la division Lunettes. Il fallait être fou pour résister à son regard et ses longues jambes l- ... Lâchez cette chaise, je m'arrête là. Bref, ils avaient parlé pendant une heure ... Ou peut-être deux. Peu importe, le fait est qu'il lui avait donné rendez-vous à la fête nocturne ce soir. Bah ... Ça changeait du sempiternel restaurant et puis pour un premier rencard, c'était pas si mal que ça.

Il laissa toutes ses affaires en plan sur sa table. Un joyeux bordel, si vous me passez l'expression. On aurait pu croire qu'il y avait eu la guerre civile dans son bureau. M'enfin, si le rangement était son fort, il serait marié depuis longtemps ... Non oubliez ça, le mariage, c'est le mal, après on ne peut plus changer de partenaire. Il ferma son cagibi - depuis le temps qu'il demande un bureau plus grand - à clef, d'ici que quelqu'un veuille lui piquer sa bouteille de scotch planquée dans son tiroir. Je sais, l'alcool au travail, c'est contre le règlement et bla, bla bla. Mais c'est un collègue envoyé en mission en Écosse qui lui avait ramené, il n'allait pas cracher dessus. Hé, je vous interdis de rapporter ça à Spears ! Tch, non mais.

Arrivant sur le lieu du dit rendez-vous, il repéra bien vite sa proie dans la foule déjà présente. Il l'aborda, usant de tous ses atouts. Ils parlaient, de tout de rien, reprenant la conversation de tout à l'heure quand arriva un imprévu qui, comme son nom l'indique, était tout sauf prévu. Mélinda, la blonde à forte poitrine du Département des Faux, la personne que Ronald souhaitait le plus éviter ou encore sa petite copine actuelle. Le blond se mordit la joue, il l'avait complètement oublié celle-là. Elle débarqua comme une furie braillant sur ce pauvre Ronnie, qui écoutait à moitié ces inepties. Bon OK, il aurait du d'abord rompre officiellement puis draguer l'autre fille. Elle allait pas lui prendre la tête pour un petit oubli, surtout que sa compagne du soir commençait à le regarder méchamment. Les filles sont vraiment compliquées. Pourquoi personne n'a pensé à écrire un mode d’emploi ?

Il s'attendait au sermon habituel de la demoiselle jalouse, suivi d'un truc du genre 'Je te hais.' ou 'Ne m'approche plus.', il s'en était tellement pris des répliques de ce style, que cela ne l'étonnait plus. Suuuurrpriiise ! La jolie blonde lui balança son verre de champagne à la figure. Il fallait avouer qu'il ne s'attendait pas à coup-là. Elle partit furibonde. La secrétaire de la Division Lunettes calqua l'attitude de l'autre fille, traitant Ronald de goujat, que c'était immoral de sortir avec deux filles en même temps et re-jacassements inutiles. Finalement, elle partit elle aussi, laissant notre Ronnie mouillé, sur le cul, il faut le dire. Comment foirer son coup en dix minutes à peine ? Il s'en remettrait ... Après tout, ce n'était pas la première fois qu'il se prenait un énorme vent.

Bizarrement, les gens présents le regardaient de travers. On se demande bien pourquoi. Il ôta ses lunettes et les essuya avec un mouchoir qu'une personne bienveillante lui tendit - d'ailleurs, il lui devra un verre à ce type. Murmurant un merci, toujours un peu hébété après la scène de ménage qui venait de se produire, il remit ses lunettes et tomba devant deux silhouettes familières.

« Eric-Senpai et Alan-Senpai ! »

Il se dirigea vers ses deux 'mentors', se campant devant les deux nouveaux arrivants espérant qu'avec eux, la suite de la soirée serait bien moins chaotique que le début.

« Ça faisait un baille. Comment ça va ? »

Il devait franchement faire pitié avec son haut de costume mouillé et les quelques gouttes qui perlaient encore le long de son visage ... Il se rendit compte ensuite de la remarque stupide qu'il venait de formuler. Demander à Alan s'il allait bien ... Quel con il était ! Si y'avait bien un sujet qui ne fallait pas aborder c'était ça. Il fixa Eric, faisant les gros yeux pour que celui-ci noie le poisson. Eric-Senpai is the best, nop ?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Slingby

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Let's Go to the Party! [Ron&Eric 83]   Ven 24 Fév - 8:46




Encore et encore.



Allez, encore un peu... Encore un tout petit peu... Courage Eric, ça va rentrer. Je sais que ça va faire mal mais ça peut rentrer en entier. Courage shinigami, tu peux le faire. Là... encore un petit effort, c'est presque dedans...
Un cris de triomphe traversa les lèvres d'Eric alors que le tas de feuilles entrait en entier dans le tiroir. Bah quoi, vous aviez penser à quoi bande de pervers ?! Tskh. Quoi qu'il en soit, le blond était tout fier de lui. Eh oui, c'est pas tous les jours que son bureau est entièrement rangé. Pour une fois aucune feuille ne traînait ! si si je vous jure, plus les éternels tas de paperasse dans tous les coins... Mais, oui il y a un mais, ça ce voulait pas dire qu'il était allé jusqu'à tous les complétés... Non. Il en avait fait deux ou trois aujourd'hui peut être. Il était pas tombé sur la tête ni fou quand même. Il les avait tout bonnement... Rangés dans les armoires. Le blond regarda lesdites armoires et devint soudain pâle comme la mort. En effet l'une d'elles était en train de s'ouvrir dangereusement... Ce qui voulait dire tout recommencer. Il se précipita vers le grand meuble... trop tard. Les piles de feuilles lui tombèrent dessus. Il entreprit de tout ranger une seconde fois mais mieux, s'il en était capable.

Une heure plus tard il avait fini et Alan arriva. Le blond avait une tête d'enterrement comme toujours. Après tout il avait passer sa journée avec les papiers. A ranger les papiers peut être mais avec ces foutues feuilles quand même. Le brun le fit néanmoins sourire et il se souvint qu'une fête était organisée ce soir. Il invita donc Alan, tous sourires. Les deux allèrent à la fête ensemble. Non pas main dans la main, bande de taupes. Prenez pas vos rêves pour la réalité hein.

Trop occupé à ne rien faire, Eric ne retomba sur Terre qu'une fois que les cris des femmes éclatèrent. Il posa son regard sur Ronald et suivit attentivement le déroulement des opérations. Un immense sourire étira ses lèvres en voyant le shinigami se prendre une douche de champagne. Champagne Shower ♪ - ne pas s'inquiéter, délire du narrateur -. Lorsque Ronald leur parla, Eric souriait toujours et n'avait pas relever la bourde de l'autre.
« Mais c'est Ronniiiie. Alors on drague ? Change de méthode, j'suis pas certain que ce soit la bonne. »
Joyeusement - oui c’est rare chez lui - il administra une claque amicale dans le dos de Knox.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's Go to the Party! [Ron&Eric 83]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's Go to the Party! [Ron&Eric 83]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage
» Loups Garous Party 2011
» Murder Party "Apothéose"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji : The London's Mysteries :: Let's Go RPG! :: L'Organisation de Dépêche des Shinigamis :: Spectacles Nocturnes-
Sauter vers: